18/09/2013

La droite PDC-PLR-MCG-UDC a échoué, la gauche propose une autre gouvernance.

Les bulletins de vote commencent à arriver dans les boîtes aux lettres genevoises. A l’heure du bilan, la majorité de droite qui gouverne Genève fait pâle figure dans de nombreux domaines. Il est temps d’essayer autre chose. Il est temps de changer de majorité. Il est temps de voter pour une majorité socialistes-verts-ensemble à gauche qui a prouvé dans de nombreuses villes sa capacité à gouverner autrement.


Les socialistes ont des propositions concrètes pour améliorer la situation de notre canton. Au niveau du logement, nous voulons introduire un système bonus-malus pour inciter les communes à construire des logements aux loyers accessibles et créer un office de surveillance du niveau des loyers pour plus de transparence. En termes d’emploi, lutter contre la concurrence salariale avec plus de conventions collectives de travail, un renforcement des contrôles en donnant plus de moyens à l’Etat pour le faire, lutter contre le travail au noir qui représente une concurrence déloyale pour les entreprises honnêtes ou encore mieux soutenir les PME avec un fond public dédié à ces dernières. Pour la petite enfance, nous voulons construire plus de places de crèches pour que chaque famille qui en a besoin bénéfécie d’une solution de garde, instaurer un congé parental car l’arrivée d’un enfant est un événement important dans la vie des parents, créer un système d’assurance dentaire cantonal car trop nombreux sont les gens qui ne peuvent se payer des soins dentaires décents. Nous voulons une mobilité combinée pour que chacun puisse se déplacer selon ses besoins avec un développement des transports publics et leur donner la priorité au centre-ville, davantage d’infrastructures pour les cyclistes et les piétons, construire plus de parkings relais pour que les personnes qui ont besoin de leur voiture puissent la parquer et entrer dans le centre en train avec le futur RER, en tram, bus ou en vélo. Nous proposons en parallèle des autres mesures d’étudier la mise en place d’un péage urbain qui permettrait de diminuer le trafic et la pollution au centre, c’est aussi une question de santé publique. Et pour financer ces mesures, nous prônons la suppression des forfaits fiscaux et du bouclier fiscal, une fiscaité équitable des entreprises suisses et étrangères avec un taux unique d’environ 17%, une meilleure répartition des recettes fiscales.

Ce (trop) long paragraphe pour démontrer que les socialistes avec leurs alliés de gauche ont des propositions concrètes pour améliorer les conditions de vie à Genève. A part une parenthèse de quatre ans pour le Grand Conseil et le Conseil d’Etat mais au pas à la même période, jamais la gauche n’a été majoritaire dans notre canton ces dernières décennies. La droite a échoué, donnons une chance à une majorité de gauche pour prouver qu’à l’instar de nombreuse villes en Suisse, la gauche est capable de gouverner le Canton dans l’intérêt des genevoises et des genevois.

17:16 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

Les commentaires sont fermés.