24/05/2013

CHF 7000.- de plus d’impôt pour une fortune de 10 à 20 millions, quelle horreur !

Réunis mercredi en Assemblée générale, nous, socialistes, avons décidé de lancer une initiative pour supprimer le bouclier fiscal.

La droite (PDC – PLR – MCG – UDC) a crié au loup pendant tout le débat budgétaire et va continuer à s’étrangler publiquement sur l’affreuse proposition socialiste de supprimer ce bouclier qui fera à coup sûr partir les plus riches contribuables de Genève vers des cieux fiscaux plus cléments. On nous poussera aussi la chansonnette de la classe moyenne qui une fois de plus va voir ses impôts augmenter.

Une broutille pour les grandes fortunes

Mais quelle est la réalité des faits ? Première chose, le bouclier fiscal ne touche essentiellement que les contribuables possédant plus de 5 millions de fortune. Par conséquent, soit la classe moyenne pour la droite possède plus de 5 millions de fortune et la définition n’est pas la même que celle des socialistes, soit on ne parle bien que de quelques grosses fortunes établies à Genève.

Regardons maintenant de plus près quelle est la conséquence de la suppression du bouclier fiscal pour les riches disposant de 10 à 20 millions de fortune.  CHF 100'000.- de plus d’impôt par an ? Non, CHF 50'000.- ? Euh non CHF 20'000.- ? Et bien toujours non, les personnes disposant d’une fortune de 10 à 20 millions de francs ne paieraient qu’environ CHF 7000.- de plus d'impôt par an. Et la droite veut nous faire croire que du coup ces riches contribuables vont quitter Genève pour une somme aussi dérisoire en regard de leur fortune sans parler de leur revenu.

La suppression du bouclier fiscal équivaudrait par contre à 38 millions de recettes en plus pour l’Etat. 

Non aux easycrèches lowcost

Parallèlement, la majorité de droite du Grand Conseil vient de voter la dégradation des conditions d’accueil pour les enfants en crèche. En effet, dorénavant, la tranche d’âge des 3-4 ans passera à un taux d’encadrement de 1 éducatrice/teur pour 13 enfants au lieu de 10 actuellement et pour 2-3 ans ce sera 10 au lieu de 8. Cette détérioration est inacceptable. Tous les parents qui ont des enfants en crèche connaissent très bien le travail au combien important de pédagogie et de socialisation qui est réalisé par les éducatrices/teurs. C’est pourquoi les socialistes vont s’associer au référendum. La population doit pouvoir se prononcer sur un sujet si important.

On le voit avec ces 2 exemples, il y a des différences très concrètes entre une politique de droite et une politique de gauche. Les uns défendent trop souvent des intérêts particuliers, les autres l’intérêt général et la collectivité. En octobre, il est temps de changer de majorité et de politique !

13:39 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | |

Commentaires

Vous devriez changer les pile de votre calculette..c'est très dés-informatif ce que vous publiez...bref du raisonnement de socialiste...un vrai mensonge. bof un de plus...c'est pas grave n'est-ce pas ?

Écrit par : CIA | 24/05/2013

Où l'on retrouve l'un des thèmes favoris des socialistes, le bon usage de l'argent des autres, surtout si l'on n'a pas gagné celui-ci. En d'autres termes, la générosité aux dépens d'autrui.

Qui plus est, l'opposition des positions gauche - droite est tellement éculée qu'elle ne provoque que l'ennui. Vous vous êtes fait étendre lors d'une élection passée, pas de doute que le même sort vous attend cette fois-ci également, si vous persistez à tenir des discours aussi vains.

La véritable question est: qu'êtes-vous prêt à payer vous-même, que ce soit de votre argent (excellent salaire de fonctionnaire municipal) ou de votre personne pour construire une société plus juste?

Écrit par : Déblogueur | 24/05/2013

Quel affligeant niveau...

"Nous les socialistes on est gentils et travailleurs et nous luttons pour plus d'égalité et plus de justice sociale par la redistribution - et en plus nous payons nos impôts, pas comme tous ces riches dont le but est de frauder le fisc"... Pffff.

On entend ces litanies depuis des années et des années. C'est le retour à l'ère du crétacé en politique.Pas une idée nouvelle, rien. Le vide absolu, la vacuité sidérante.

Écrit par : Déblogueur | 31/05/2013

Merci pour vos commentaires.
J'ai une calculette solaire donc pas besoin de changer les piles. Au cas où vous trouvez les chiffres dans le lien ci-après:
http://rogerdeneys.blog.tdg.ch/media/00/01/4075099507.png

Quant au commentaire de "déblogueur", c'est toujours la même rengaine, les socialistes dépensent l'argent gagné par les autres. Et oui, ça s'appelle la redistribution via l'impôt payé en proportion des revenus et de la fortune des contribuables. Au niveau personnel, je paie mes impôts en fonction de mon revenu tout comme avant les frais de crèche d'ailleurs. Vous parlez d'un excellent salaire de fonctionnaire Avec ma licence universitaire, en comparant avec des amis qui travaillent dans le privé, je gagnerai certainement plus dans le privé que ce que je gagne dans le public. Arrêtez ces clichés, beaucoup de fonctionnaires travaillent dans le public pour être au service des citoyens et non pour dormir sur leur bureau en gagnant soit disant plein d'argent. Quant à la question de savoir ce que je suis prêt à payer de ma personne pour construire une société plus juste, je vous répondrai qu'en plus de mon travail je suis président bénévole de l'ATE, association de plus de 6000 membres et je suis candidat au Grand Conseil justement pour aider à construire une société plus juste si je suis élu.

Écrit par : Thomas Wenger | 26/05/2013

Les commentaires sont fermés.