15/11/2017

Quand la prime d'assurance maladie rend malade, trouvons un remède.

L'alternative PS-Verts-EAG veut plafonner les primes maladie à 10% maximum du revenu d'un ménage. Aujourd'hui à Genève, 110'000 personnes touchent un subside du Canton pour l'aider à payer sa prime. Ça représente 340 millions dans le budget de l'Etat, 25 millions de plus pour 2018. On ne peut plus continuer sur cette voie.

Lire la suite

17:23 | Lien permanent | Commentaires (12) | |  Facebook | | |

17/10/2017

RIE III / Projet Fiscal 17, des concessions indispensables à un accord !

Quelles concessions la droite est-elle prête à faire sur RIE III / PF17 pour montrer qu'elle a pris en compte le résultat du vote du 12 février sur la RIE III, 59,1% de non en Suisse, 52,3% de non à Genève ?

Lire la suite

12:44 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |

03/10/2017

Amnistie fiscale: des dénonciations tout sauf spontanées

10'000 dénonciations spontanées en 2017 devraient rapporter un montant de 270 millions de gains à l'Etat. Mais ces dénonciations sont tout sauf spontanées ! Elles émanent juste de la crainte du contribuable de se faire attraper par l'administration fiscale. On s'aperçoit que des milliers de contribuables trichent et ne paient pas les impôts qu'ils devraient payer.

Lire la suite

13:38 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | |

31/05/2017

TPG, stoppons la grande faucheuse barthassienne !

La grande faucheuse barthassienne a coupé 6% de l'offre de transports publics en 3 ans. Il veut continuer son sabordage en sabrant 2% de plus d'offre, notamment celle du tram vers Carouge.

Nos armes pour stopper la grande faucheuse:

Une loi pour compenser les baisses de tarifs par une augmentation de la subvention;

8 millions à court terme pour stopper l’hémorragie de l’offre;

Un financement équilibré et négocié pour le Léman express.

Lire la suite

10:21 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook | | |

08/03/2017

Mobilité douce, M. Barthassat, respectez la volonté populaire et appliquez les lois !

Les genevois-e-s ont dit OUI à l'initiative pour la mobilité douce en 2011. Ils ont dit OUI à 67% en 2016 à la loi qui donne la priorité à la mobilité douce dans les centres urbains. Or, comme le relève la Cour des comptes, la politique de mobilité douce du Canton est à la traîne.

Lire la suite

10:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | |